Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Shéliak

Le blog de Shéliak

Voici un site qui parle de mangas, de féerie, de légendes. Entrez dans l'imaginaire, venez voir mes dessins, découvrez mes tableaux... Soyez les bienvenus dans un autre monde.

Histoires de cheveux

Sans en avoir l'air, les cheveux peuvent être considérés comme une partie du corps et à ce point être extrêment important.
A leur manière d'être coiffées et coupés, les cheveux reflétaient une fonction soiciale. Ils pouvaient devenir un signe de pouvoir de liberté ou d'indépendance. Dans l'Antiquité, chez les Celtes ou encores chez les Germains, les cheveux longs permettaient de distinguer les hommes libres aux esclaves.  Les Chinois qui portaient la natte au XVIIè siècle le faisaient pour marquer leur soumission aux Mandchous.
La chevelure est un signe d'énergie vitale; souvenez vous de Dalila devant raser les cheveux de Samson  alors que celui-ci dormait, pour que les Philistins réussissent à le capturer. Sans sa chevelure, Samson ne possédaient plus sa force "herculéenne" qui le caractérisait.Dalila coupant les cheveux de Samson, de Anton van Ysendyck
On considère que les cheveux sont l'âme, ou en tout cas, là où elle siège.
E n Amérique du Nord, les indiens scalpaient leur ennemis pous s'assurer de leur avoir oté tout pouvoir.
En Occident, faire un noeud avec ses cheveux et ceux de l'être convoité favorise l'amour. A ce sujet, les cheveux, entre souvent dans les compositions des filtres d'amour ou des sortilèges.
Si on trouve un cheveu sur son épaule cela signifie qu'on recevra une nouvelle. ( la croyance ne précise pas si elle sera bonne ou non!)
En Russie, la veille d'un examen, on évite de se coiffer de peur d'oublier tout ce qu'on a apprit et donc de rater l'examen.
En France, les cheveux frisés semble être synonyme de forte personnalité, alors qu'en Angleterre ils sont  assimilé à la quiétude. 
Le marin ne doit pas se couper les cheveux à bord d'un navire car cela ferait lever des tempêtes. En revanche, le marin qui se coupe les cheveux pendant une intempérie pourrait avoir une très bonne surprise en revenant à son foyer. ( ha! ha!)
A la fin du Sabbat, Satan avait coutume de demander aux jeunes femmes nouvellement enrôlées une mèche de cheveux, les boucles de cheveux étant vues comme des chaînes magiques liant la conscience.
Au Moyen-Age, les cheveux roux était le signe du affiliation avec le diable et d'une sensualité débridée.
Selon le contexte, des cheveux flottants ou non couverts sont le signes de  moeurs légères ou de virginité.
La coiffure révèle ainsi souvent la situation de la femme. En Russie, pour exemple, les jeunes filles portaient une seule tresse, alors que les femmes mariées en avaient deux.
Certains ecclésiastiques portaient la tonsure pour indiquer leur soumission à Dieu, leurs renoncement aux biens matériels ou encore en signe de pénitence. Encore de nos jours, il arrive que des femmes et des hommes entrant en religion se coupent les cheveux ou en face le sacrifice complet.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

morgane 05/04/2009 19:35

Ah ben là j'en ai appris des choses..... Je ne savais pas tout cela sur les cheveux, à part bien sûr la légende de Samson et Dalila
Et avec toutes tes belles explications, tout est plus clair
bonne soirée @ toi bisous

Shéliak 05/04/2009 19:55


j'espère que t'as journée s'est bien passée!
 A BIENTOT


SAD 03/04/2009 20:52

ben la quantité de nouvelles que je vais avoir!!! ben quoi j'arrête pas de les perdre en ce moment... je fais mon poil de printemps!!!

Shéliak 03/04/2009 22:30



je fais mon poil de printemps!!! XD, alors toi!!!!  tu as toujours le mot ou la phrase pour faire sourire. J'adore, continue.