Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Shéliak

Le blog de Shéliak

Voici un site qui parle de mangas, de féerie, de légendes. Entrez dans l'imaginaire, venez voir mes dessins, découvrez mes tableaux... Soyez les bienvenus dans un autre monde.

Le Crieur Ardennais

Repartons pour un petit tour des légendes de par chez moi avec l'histoire du Bayeux des Mazures.

Ha! je vous vois déjà vous demandant ce que nous pouvons bien entendre par "Bayeux". Et bien, dans notre récit, il faut l'entendre comme le Crieur. Le terme de "Bayeux" est peut etre utilisé en d'autre circonstance, je dois vous avouer, qu'en dehors de cette légende je ne l'ai jamais entendu. Cependant, je n'ai pas le monopole ( mais alors loin de là ) de l'emploi du patois adrennais. A ce sujet, j'en apprend tous les jours.

Mais revenons-en à notre Hurleur, venez, entrez dans son histoire.

Cette légende prend racines dans le "pays" des Mazures, petit village entouré de forêt. Parmi elles, séparant le village de la très belles et mystérieuses vallée de la Meuse ( berceau des légendes les plus connnues) le Bois des Marquisades est le théatre des apparitions nocturnes du Bayeux.

On raconte qu'autrefois aux Mazures, vivait un riche paysan, usuriers de temps à autres, surnommé            " Mochet" à cause de son apparence et de sa cupidité ( Mochet viendrait de émouchet, un petit rapace).

C'était un homme qui ne faisait pas de sentiment en affaires, et tout était bon pour augmenter sa fortune.
Un jour, alors qu'il revenait de Revin, il fut surpris par la nuit.  L'homme se perdit dans l'épais brouillard qui glissait entre les troncs nus des arbres. C'est alors, qu'au loin, une lumière apparut. Se croyant sauvé, Mochet marcha en direction de cette lumière jusqu'à ce que ses pieds s'enfoncent dans la boue. 
C'est alors que la lumière s'approcha de lui avant de virevolter au-dessu de sa tête. Mochet avait été trompé par un feu-follet,( une lumerette comme on dit chez nous) qui l'avait dirigé vers un marécage. 
Plus Mochet se débattait, plus il s'enfonçait dans la vase. D'autres lumerettes avaient surgit d'un peu partout, dansant autour de leur victime.
 Au moment où il se sentit disparaitre, l'homme poussa un cri désespéré tandis que minuit sonnait à l'église des Mazures.
Puis tout redevint silencieux.

Depuis, chaque nuit, à l'heure où il a disparut dans le marais, le Mochet quitte son lit de noue pour faire entendre son cri affreux.

Cri de rapace, diront les esprits les plus forts. 













                                                                                           quelques minutes encore avant que...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Nilumel 28/08/2009 13:34

trés belle et inquiétante histoire, j'y penserai quand je me promènerai pas là.

SAD 09/08/2009 18:41

hello, je t'ai tagguée mais rien ne t'oblige à répondre viens chez moi pour voir ce que tu dois faire... Bisoux!!!

benoitreveur 07/08/2009 01:26

Salut Shéliak,
à la moitié de l'article je pensais que ça allait être une historie de dame blanche, mais finalement non.
chaque histoire de revenant ont souvent sa propre histoire la différenciant des autres , non?

A+
Benoit

Shéliak 07/08/2009 11:54


Salut Benoit,
et oui, chauqe histoire est finalement différentes...

ps: je n'arrive plus à publier un seule com' sur ton site, cela ne doit pas etre du qu'à ta modération, car en fait rien ne se passe qd je clique, il ne me dit meme pas que ca a été enregistrer...


SAD 05/08/2009 15:15

rôôô je ne connaissais pas... mais ça ferait presque peur ton histoire!!!

Shéliak 07/08/2009 11:54


hé oui... ca fait peur les ardennes mouahahahahaha