Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Shéliak

Le blog de Shéliak

Voici un site qui parle de mangas, de féerie, de légendes. Entrez dans l'imaginaire, venez voir mes dessins, découvrez mes tableaux... Soyez les bienvenus dans un autre monde.

...autour de la Mort.

Ne voyez point ici de funestes messages, ni de macabres envies. Non loin de moi l'idée de vous effrayer. Mais s'il est des instants de notre condition qui jadis furent ritualisés, la mort en fait indéniablement partie.
Les superstitions ont perduré assez longtemps et surtout, que dis-je fort heureusement, grace aux villageois.

Qui de nos jours serait définir les signes prémonitoires qui précèdent la venue de la Faucheuse, souvent assimilé à un squelette ( parfois nu, parfois vetu) à pied ou sur un chariot( voir même sur une barque comme certaines apparitions de l'Ankou breton) .

La Mort de nos ancêtres savait se faire entendre et même se faire ressentir. On rapporte qu'à son approche, la chouette hululait ( l'endroit où elle hululerait serait aussi signe du lieu de mort), le chien aboyant de manière lugubre, le cheval se cabrait en hénissant ou qu'encore les cloches sonnaient faux.
Au sujet des cloches, il est aussi rapporté que lorsque l'on sonne la cloche pour un trépas et que malencontreusement, elle rebinde ( qu(un coup se repete), c'est qu'il y aura un autre décès dans la semaine. Parfois seul le grincement des roues de la charette ou le claquement de fouet se faisait entendre sans pour autant être vu.
Bien evidement, il y a les signes, disons classiques : la vue d'un serpent, ou d'une belette traversant le chemin.
Un peu plus originaux, ou plutôt moins connu: les poules tombant de leur perchoir, ou les poules chantant le coq, une invasion de souris dans la maison, un arbre fruitier refleurissant ou l'entrée d'un oiseau dans une chambre.... Tout autant de signes qui annonçaient une veillée funèbre très proche.

Attention ce qui suit peut effrayer les âmes sensibles: 

Sachez que les bruits secs que l'on entend la nuit dans les meubles serait annonciatrice de mort prochaine d'un ami ou d'un parent. De même quand une porte s'ouvre seule, une des personnes qui la voient s'ouvrirent quittera bientôt le monde des vivants. Trois lumières allumées en  en même temps dans une pièce sont signes de mort pour l'une des personnes qu'elle éclairent.
 Une pie faisant du tapage sur le toit d'une maison, un chien hurlant dans la nuit autour d'une habitation, une taupe qui soulève la terre et forme des monticuls sous les fenetres ou près des portes... des signes signifiant que la Mort entrera bientôt dans cette maison.

 De même faire la lessive n'avait rien d'anodin est souvent en fonction de l'heure ou du jour pouvait devenir maléfique : On ne faisait pas la lessive pendant les Rogations ( les 3 jours précédent l'Ascension), la semaine avant Noël et le jour de l'An, sans attirer le malheur sur sa famille. Si un linge ne plongeait pas au fond du lavoir ou s'il ne prenait pas l'eau, cela signifiait qu'on irait bientôt au cimetierre. On pensait même que si une femme faisait la lessive un vendredi c'est qu'elle voulait la mort de son mari ( en rapport avec le vendredi saint?). La lessive le vendredi est aussi, selon les lieux, nefaste pour celle qui la fait, autant que pour celui qui porte une chemise blanche en ce fameux jour: cela annonce leur mort dans l'année.
Dans les Alpes Maritimes il était coutume de croire que raccommoder un vetement sur quelqu'un annoncait sa mort dans l'année.

Il existait plusieurs rituels pour savoir si un malade allait survivre ou non. Ainsi en Alsace, on avait pour coutume de fotter un lard sur le front du malade, puis de le lance rau chiens : si ceux-ci se refusait à le manger c'était très mauvais signe. Il est rapporter qu'en Franche-Comté on trempait la chemise du malade, si elle ne coulait pas c'était bon signe.
Il y a peu de temps j'ai appris qu'autrefois, lors de leur union, chaque conjoint apportait son cierge à l'église. Ils étaient allumés en même temps: le premier consumé désignait le premier à partir pour l'au-delà. Une autre croyance, provenant des Basses Alpes, veut qu'aucun des époux ne doit éteindre la lumière durant toute la nuit de noces: celui des deux qui le ferait se verrait mourir le premier.

Les croyances bretonnes considèrent généralement L'Ankou comme étant le premier mort de l'année. A Pont- Scorff, il est de coutume de dire que si c'est un jeune qui meurt le premier dans l'année alors il viendra chercher les vieux, mais que si c'est une personne agée, alors elle viendra chercher les jeunes. Entre Hennebont et Lorient, le chant du coq est un bon ou mauvais présage selon qu'il chante un nombre pair ou impair, ce dernier étant signe de mort. 

Pour les marins, et plus particulièrement semble-t-il selon les croyances anglaises, la flamme bleutée d'une bougie serait présage de mort en mer. Aussi s'arrangeait-on pour que la bougie ne brule pas jusqu'au bout afin de préserver la vie du marin.

Les croyances et les superstitions autour d'une mort prochaine ou sur le fait de pouvoir l'éviter sont légions en France. Caque régions possèdent ses histoires, ses coutumes et ses variantes. Elles sont à ma mémoire bien trop nombreuses pour toutes les narrer. Je terminerais donc ici, ce petit tour des rituels, mais s'il vous plait d'en porter d'autres à ma connaissances surtout n'hésitez pas, lâchez vous dans les commentaires.

Pour signer la fin de ce billet un petit tour vers le Japon où il est de très mauvais présage de planter les baguettes dans le riz ou de transmettre de la nourriture de baguettes à baguettes. Cela fait directement référence aux rites funéraires bouddhistes. Si leurs rites éveillent en vous de la curiosités allez voir sur ce site:
http://www.clickjapan.org/Coutumes_et_fetes_japonaises/superstition.htm


sources : Contes de la Mort, de Jean Markale edition Albin Michel, et nos Ancetre Vie et Métier numero 39

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

benoitreveur 21/09/2009 03:20

Salutations amie Shéliak;

il m'a limite fichu la trouille cet article: dorénavant difficile de pas psychotter en regardant les allées et venues des animaux divers -)

A+
Benoit

Shéliak 25/09/2009 19:18


Ho alors là ca me fait plaisir de savoir que l'article est effrayant... et encore je n'ai vraiment pas tout dit.
 merci.


Caliope 09/09/2009 13:50

Arf, j'aurais pas dû lire la partie qui âme sensible s'abstenir... Lol. En tout cas au Japon, y a tout plein de truc à ne pas faire, je pense que ça doit être dur pour qqn qui n'est pas accro obsédé par le Japon de s'habituer à toutes leurs petites manies. Quand j'ai été mangé des sushis dans un restaurant japonais, j'ai pris les baguettes d'une façon qui a été très mal vu. Bah quoi ? Moi jsuis une novice, hein ! Pis on était en France lol !!

Shéliak 10/09/2009 11:17


pis c'était p't'etre pas des japonais..... je ne sais plus ou pas loin de chez moi il y un resto japonais tenu par un cuisto français.... alors....


Nilumel 08/09/2009 14:15

J'aime beaucoup les légendes bretonnes autour de la mort! il est vrai qu'avec la mer et le métier de marin, la mort est si proche que cela leur permet de l'assumer un peu plus facilement.

Shéliak 08/09/2009 20:19


oui, ils semblent qu'ils ont vraiment cherchez à l'apprivoiser... autant que cela est possible


SAD 07/09/2009 19:08

ça y'est je vais devenir paranoïaque attends je compte les chants du coq... ARG...

Shéliak 08/09/2009 20:20


Ce matin, le coq à chanter, mais j'ai pris en cours, alros je ne sais pas combien de fois il a chanter... ca m'a fait sourire, j'ai penser à ton com'.