Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Shéliak

Le blog de Shéliak

Voici un site qui parle de mangas, de féerie, de légendes. Entrez dans l'imaginaire, venez voir mes dessins, découvrez mes tableaux... Soyez les bienvenus dans un autre monde.

Histoire de Vrykolakas

Légende de Grèce, le Vrykolakas, semble se rapprocher plus du zombie que du vampire. Revenant corporel, il suffisait de donner satisfaction au mort pour qu'il laisse les vivants tranquilles. Parfois attaché à la vie pour accomplir une mission qu'il lui tenait a coeur et qu'il n'avait pu accomplir de son vivant, parfois pour assouvir une vengeance, ou pour regler un point d'honneur... 

Le plus souvent cependant le defunt s'obstinait à rester en mode zombie, pour le plus grand malheur et les plus grandes frayeurs des vivants.

  0.583343001207307754[1]

L'histoire qui suit prend racine sur une des îles de l'archipel des Sporades.  Y vivait là une vieille femme entourée des ses 9 fils et de sa fille Areté, qu'elle aimait par dessus tout.

Un jour un riche marchand perse fit escale dans l'île, et demanda la main d'Arete en échange d'une confortable somme d'argent. Bien que sensible à la générosité de l'homme ainsi qu'à sa politesse et ses manières douces, la vieille femme ne pouvait se résoudre à laisser sa fille partir. Alors le plus jeune des fils, nommé Constantin, fit la promesse solennelle à sa mère que si elle le désirait , il irait rechercher sa soeur, où qu'elle fût, et la ramènerait dans l'île. Réconfortée par cette promesse, la mère donna sa bénédiction pour le mariage, et regarda sa fille partir avec le riche marchand.

Les mois, puis les années passèrent. La vieille dame qui n'avait pû oublier le départ de sa fille bien aimée scrutait chaque jour l'horizon dans l'attente d'un bateau qui lui ramènerait Areté. Mais le navire tant attendu ne venait pas. Alors la vieille dame songeait à son fils Constantin et se disant que lorsque l'attente deviendrait trop insoutenable, elle lui demanderait de partir rechercher sa fille.

Hélas, une épidémie mortelle s'abbatit sur l'île. Les 9 fils de la vieille dame moururent. Elle les enterra et désespérée prit le deuil.

Seule sur l'île, la vieille désirait plus que jamais revoir sa fille. N'en tenant plus, un soir elle se leva et alla au cimetière où reposaitses fils, et devant la tombe de Constantin proféra sa malediction :

 

"O Constantin, fils indigne! Tu es parti sans avoir tenu ta promesse. Puisses-tu ne jamais trouver le repos! Que la Mort se détourne de toi. Que la terre te rejette de son sein!"

 

Puis elle retourna chez elle, plus pâle que jamais, prête à mourir à son tour. Durant 3 jours et 3 nuits elle demeura allitée sans boire ni manger, incapable d'effectuer le moindre mouvements.

La 4ème nuit, un grand vent se leva sur l'île et une bourrasque ouvrit violement la porte de la maison. De son lit, la vieille dame aperçut une forme noire qui se tenait à l'entrée.

C'était Constantin, son fils! Ou plutôt l'ombre de celui-ci. Il se tenait debout, les chairs à demi décomposées, les vêtements couvert de la poussière du caveau. Entre ses bras, il tenait le corps assoupi d'une jeune femme : Areté.

Transformé en Vrykolakas, Constantin avait été jusqu'en Perse rechercher sa soeur. Alors la vieille se leva, tremblante, jeta unepoignée de sel dans une jarre d'eau et versa le contenu sur son fils :

 

"Que ma malediction se dissolve comme ce sel dans l'eau! Repose en paix mon fils, et cesse d'arpenter la terre."

 

Sous l'effet de l'eau et des paroles, le corps de Constantin tomba subitement en poussière, ne laissant qu'un amas d'os sur le sol.

Quant à la vieille mère, elle expira à son tour dans les bras de sa fille.

 

Petit Plus : Les superstitions qui sont parvenues jusqu'à nous font des eclipses de lune l'oeuvres des Vrykolakas. Elles seraient la manifestations du souffle mortel, fait de péchés non expiés, des Vrykolakas.

                   Dans la mythologie grecque, 2 autres personnages ont porté le nom d'Areté.

 

Source :livre Sorcières et Démons, net :Wikipédia.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

benoitreveur 28/02/2011 14:19


Salutations Shéliak.
merci pour cette créature méconnue que je trouve à mi-chemin entre le zombie et le fantôme, j'aime hien le coup de la tâche à réparer et de la dissolution de la malédiction...

A+
Benoit


Cyprien Luraghi 30/01/2011 15:32


Bonjour,

Connaissez-vous l'autre visage de Ava du blog "connais-toi-toi-même" sur OB − Évelyne Bourgoise − ? Lisez donc :


http://sd-16847.dedibox.fr/sites/blogacyp/wordpress/index.php/2011/01/14/le-meur-bourgoise-ravage

http://unpetitcoucou.over-blog.com/article-a-mes-nouveaux-lecteurs-65038534-comments-50.html#comment75540242


Désolé pour l'intrusion et bonne journée à vous !

Cyp Luraghi


Nilumel 15/01/2011 14:38


Une très belle histoire! Merci de nous avoir charmés! A bientôt!


Shéliak 15/01/2011 21:01



Merci d'avoir pris le temps de la lire.


Au plaisir Nilumel